Zoom sur La formation professionnelle

<- retour vers Zoom sur La formation professionnelle

Cap sur la professionnalisation


logo perspectives entrepreneurs

Favoriser le maintien dans l’emploi de vos salariés via une formation en alternance, tel est l’objectif de la période de professionnalisation. Toute entreprise peut y recourir avec un large choix de formations répondant à des besoins identifiés en qualification. Le salarié peut également prendre l’initiative de la mettre en œuvre. Un dispositif moins médiatique que le compte personnel de formation (CPF) avec lequel il peut s’articuler !

Former en alternance via la période de professionnalisation : quel intérêt ?

La formation en alternance permet d’ajuster la formation théorique - enseignements généraux, professionnels et technologiques - nécessaire à l’acquisition de la qualification visée avec des mises en pratique en situations réelles de travail.

Avec une souplesse d’utilisation dans la mesure où cette formation peut :

  • être réalisée en externe, par un organisme de formation, ou en interne, si votre entreprise dispose d’un service de formation structuré et identifié,
  • se dérouler sur le temps de travail ou, sous certaines conditions, en tout ou partie en dehors du temps de travail (dans la limite de 80 heures par an et par salarié).

Aussi, un tuteur peut être désigné pour accompagner le salarié tout au long du parcours de formation et assurer la transmission des savoir-faire. L’occasion de mutualiser les compétences et de valoriser les professionnels expérimentés que sont les tuteurs.

Pour une prise en charge de ces formations et, le cas échéant du tutorat, n’hésitez pas à contacter l’OPCA dont relève votre entreprise !

Pour quels salariés ?

Tous les salariés en contrat à durée indéterminée (CDI), sans autre condition, peuvent avoir accès à une période de professionnalisation. Mais aussi les salariés en :

  • contrat unique d’insertion, qu’il soit conclu à durée déterminée ou indéterminée, y compris en emploi d’avenir,
  • contrat à durée déterminée d’insertion (CDDI) dans les entreprises d’insertion par l’activité économique (IAE).

Avec quel objectif ?

La période de professionnelle est mise en œuvre pour des formations visant une qualification professionnelle reconnue, c’est à dire :

  • un diplôme ou un titre professionnel enregistré dans le Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP),
  • un certificat de qualification professionnelle (CQP) ou un CQP interbranche (CQPI),
  • une qualification reconnue dans les classifications d’une convention collective nationale.

La période de professionnalisation est également mobilisable pour des actions :

  • visant une habilitation ou une certification inscrite à l'inventaire de la Commission nationale de la Certification professionnelle (CNCP),
  • éligibles au compte personnel de formation (CPF),
  • permettant d’accéder au « socle de connaissances et de compétences » (français, calcul, bureautique…).

CNCP, RNCP, inventaire, CQP… quelques explications !

La Commission nationale de la certification professionnelle (CNCP) est chargée notamment d’établir et de mettre à jour :

  • le Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) qui rassemble  les certifications à finalité professionnelle : titres, diplômes, CQP…  Afin de vérifier si une certification est inscrite au RNCP, connectez-vous sur www.rncp.cncp.gouv.fr
  • l’inventaire qui recense les certifications et habilitations correspondant à des compétences transversales exercées en situation professionnelle.

Elaborés par les branches professionnelles, les Certificats de qualification professionnelle (CQP) valident les compétences nécessaires pour exercer un métier.
Les CQP interbranches (CQPI), créés par deux ou plusieurs branches, préparent  à l’exercice de métiers transversaux.

Des particularités ?

Les formations réalisées dans le cadre de la période de professionnalisation doivent avoir une durée minimum de 70 heures répartie sur une période  maximale de 12 mois calendaires. Ce plancher ne s’applique pas si la période de professionnalisation abonde le compte personnel de formation (CPF) ou bien porte sur des actions de validation des acquis de l’expérience (VAE) ou une certification inscrite à l’inventaire de la CNCP.
Des accords de branche ou interprofessionnels peuvent prévoir des actions de formation prioritaires.

 

Publiée le : 31/12/2015

<- retour vers Zoom sur La formation professionnelle


Perspectives Entrepreneurs ?

Journal interprofessionnel d'informations d'économie générale des petites et moyennes entreprises.

 

CGPME.FR

Haut